Les Frères Steele, Tome 2 : Un vœu non dit

Auteur : Eden Finley
Maison d’édition : Editions Bookmark
Lecture plaisir

Romance Contemporaine – Romance M/M – Violences domestiques – Reconstruction – ColocsToLovers

Il est tout ce que j’ai toujours voulu et tout ce que je fuis.

Je gère très mal le changement. Et les relations. Et les ruptures aussi.
Je ne peux absolument pas gérer Brody Wallace.
Il est grand, fort, intimidant. Il est parfait. Et cela me terrifie.
Il ne me rappelle que trop bien quelqu’un que je voudrais oublier.

Quand je dois trouver un endroit où loger et qu’il me propose sa chambre d’amis, il est hors de question que j’accepte. Il ne peut pas découvrir ce qui m’est arrivé cinq ans plus tôt.
Mais je n’ai pas d’autre choix et lorsque je finis devant sa porte avec un carton sous le bras, je n’ai qu’une seule idée en tête.

Comment faire pour que ça marche sans lui dévoiler mon passé ?

Après avoir lu le tome sur Law où j’ai pu entrevoir un bout de l’histoire de Anders, il était impensable pour moi de ne pas lire le tome qui lui est consacré.

Dès les premières lignes, il est évident que les évènements qu’Anders a traversés ont laissé énormément de traces sur sa vie à bien des niveaux.

Son personnage est très complexe. Sa fragilité le rend à la fois touchant et attachant. À l’inverse, il peut montrer une facette de sa personnalité en totale opposition, limite « tête de lard ». Ce comportement apparaît d’ailleurs quand il se sent en danger. Après ce qui lui est arrivé, Anders a tout simplement développé des mécanismes de défense.

Dans cet opus, il doit à la fois réapprendre à vivre seul, mais également sauver les apparences aux yeux de sa famille. Sans compter, le petit grain de sable qu’il n’avait pas prévu : Brody.

Sur le papier, tous les éléments sont réunis pour qu’il parte en vrille et pourtant…

J’ai adoré le personnage de Anders. Il est sans concession, écorché par la vie et pourtant, il se dégage de lui une grande sensibilité. J’ai aimé son combat pour retrouver une vie « normale » et dépasser ses peurs et ses doutes.

J’ai beaucoup aimé Brody également. Si au départ, il flirtait avec insistance avec Anders, il a vite pris conscience de la situation et de l’importance de leur amitié. Petit à petit, Brody va comprendre le comportement et les réactions de Anders. Leur relation va évoluer en douceur et est hors du commun. J’ai aimé cet aspect-là.

Bien sûr, Law et Reed ne sont jamais bien loin. Leurs différentes apparitions permettent au lecteur de suivre leur couple également. Ainsi, la notion de famille est plus que jamais au cœur de cette duologie.

Le style de l’auteur est fluide, addictif et très agréable à lire. L’immersion dans l’histoire de ses héros est immédiate.

Ce tome-là est plus sombre que le précédent de par le sujet principal abordé. Malgré cela, pas de mélodrame, mais beaucoup de justesse. Le parcours de Anders est bouleversant et m’a beaucoup touchée.

Eden Finley signe là mon premier coup de cœur de 2022.

Le style de l’auteur

Les thèmes abordés

Les personnalités de Anders et Brody

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s